Un système d'onglet en javascript
débute | joue | éclate-toi | et écris
Envie de passer quelques temps sur le forum, sans forcément vous investir à long terme? Venez essayer notre système de personnage éphémère! Il vous permet de rester un, deux, ou trois mois sur le forum, d'avoir un impact sur l'histoire et les autres personnages et ce sans devoir assurer à la communauté une présence sur la durée. Joueurs nomades et créatifs impossibles à réfréner, le système est fait pour vous!
Pas d'inspiration pour créer votre personnage? Nous avons pensé à vous! Découvrez les postes vacants des dirigeants des différents groupes, les scénarios et les pré-liens! Vous avez déjà une idée de ce que vous voulez faire et avez juste besoin d'un coup de pouce? Partagez votre ébauche dans l'aide à la création de personnage. La communauté viendra vous aider avec plaisir!
Venez découvrir nos systèmes d’intégration! Vous êtes un peu timide et n’osez pas approcher un autre joueur? Participez au matchmaking : le staff vous dégotera votre prochaine rencontre sur DEM! Vous êtes plutôt du genre à choisir vous-mêmes? Découvrez le tinder de DEM! Ces deux activités seront organisées en alternance, afin de vous offrir la meilleure intégration possible!
Nous ne vous demandons pas d’écrire un certain minimum de lignes ou de mot. Écrivez simplement ce qui vous plait. Écrivez sans pression, personne ne vous oblige à faire long, ou à faire court. Faites-vous plaisir avant tout, et amusez-vous : c’est la raison d’être de ce forum. Et puis n’hésitez pas à suivre les intrigues du forum, pour plus de fun encore (enfin pour vous, pas pour vos personnages…).


ᚦ les humains


MDJ | COMPTE A MP
Maître du jeu
MDJ | COMPTE A MP
Identité : l'innomable Messages : 225 Points : 1136 Célébrations : © deus ex machina
Autres visages : tous
Longévité : infinie
Activités : innombrables
Sentiments : inexistants
Allégeance : corruptible
Localisation : partout

ᚦ les humains Vide
ᚦ les humains, Ven 14 Sep - 17:52

Les humains



Recensement de la population humaine

Nombre total d'humains: 2140
Caste de l’élite: 127
Caste aisée/moyenne: 1497
Caste des intouchables: 516


La création de la Ruche et le déclin du Monde

C’est en 1973, alors que le Monde connaît son premier choc pétrolier, que le projet de la Ruche commence à voir le jour. Liliane #Bettencourt, grande actionnaire du groupe l’Oréal, s’entretient avec plusieurs familles fortunées à propos de ce projet ambitieux qui pourrait un jour leur sauver la vie. Elle rallie à ses idées plusieurs autres familles (cf annexe des familles), qui participeront à l’élaboration de la Ruche dans le plus grand des secrets. La construction du bunker débute dès l’année suivante au Canada.

L’espèce humaine connaît son déclin dans les décennies suivantes. (cf chronologie). Alors que des conflits majeurs menacent la survie de l’espèce humaine, les neufs familles ayant participé financièrement à la construction et l’entretien de la #Ruche disparaissent dans le bunker. Des centaines d’autres personnes intègrent la Ruche dans les semaines qui suivent :

des familles riches ayant acheté leur place après avoir entendu des rumeurs concernant ce mystérieux projet. Ce sont des célébrités, des personnalités influentes, des hommes et des femmes d’affaires, des héritiers, … Tous sont les bienvenues s’ils peuvent se permettre de payer leur place;
des individus bien moins fortunés, à qui l’on a offert une place au sein du bunker. Des domestiques, des ouvriers, des hommes et des femmes qui feront vivre la société, là pour gérer les tâches ingrates, les métiers moins gratifiants. Une chance de survivre, certes, mais qui ne vient pas sans contrepartie;
des personnes sélectionnées pour leur patrimoine génétique considéré comme parfait (pas de maladies génétiques). Des reproducteurs, qui transmettent leurs gènes aux futures générations, pour assurer la survie de l’espèce humaine.

Des rumeurs se propagent partout dans le monde, mais personne ne réussira jamais à trouver la Ruche, ni même à prouver son existence.

En 2055, la Ruche ferme définitivement ses portes. Quelques semaines plus tard, le Monde tel que nous le connaissons est détruit par les dernières attaques nucléaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-ex-machina.forumactif.com

MDJ | COMPTE A MP
Maître du jeu
MDJ | COMPTE A MP
Identité : l'innomable Messages : 225 Points : 1136 Célébrations : © deus ex machina
Autres visages : tous
Longévité : infinie
Activités : innombrables
Sentiments : inexistants
Allégeance : corruptible
Localisation : partout

ᚦ les humains Vide
Re: ᚦ les humains, Ven 14 Sep - 17:52

Les humains



La vie au sein de la Ruche

| Le fonctionnement politique

La #Ruche a été créée afin de sauver l’espèce humaine. Les cerveaux à la tête de l’opération ont donc rapidement compris qu’il allait être indispensable de mettre en place un régime strict et intransigeant pour permettre à leur société de s’épanouir et de perdurer au fil des siècles. Un gouvernement s’est tout de suite mis en place sous la forme d’une oligarchie (#OligarchieElitiste), composée des neufs figures dominantes de chaque famille ayant participé financièrement à l’élaboration de la Ruche. Nommé le Conseil, ce dernier place chacun de ses neufs membres sur un pied d’égalité. Aucune voix n’est plus importante que l’autre. Les dirigeants qui le composent sont à la tête de la société, c’est eux qui prennent toutes les décisions, qui décident des lois, etc. La population n’a pas le droit de vote. Lorsqu’un membre du Conseil meurt ou n’est plus en capacité d’assurer ses fonctions, c’est son héritier qui le remplace.

| Le système de castes

Le Conseil a cherché à créer un esprit communautaire fort entre les habitants de la Ruche. L’idée est qu’ils ne forment qu’un tout et que chacun se doit d’oeuvrer pour le bien-être de la société. Cependant, en totale contradiction avec cette image de communauté soudée que cherche à véhiculer la Ruche, les règles mises en place par le gouvernement favorisent les disparités entre les différentes castes.

A la tête de l’échelle sociale se trouve l’élite composée des neufs familles dirigeantes. C’est la caste dominante de la société;
Viennent ensuite les familles riches, celles qui ont pu acheter leur place au sein de la Ruche. Il s’agit de la caste aisée/moyenne. C’est la classe la plus représentée au sein du bunker. Avec les siècles, de grandes différences se sont formées au sein de cette caste, avec des familles plus ou moins fortunées, qui s’en sont plus ou moins bien sortie dans la société;
Et enfin, les familles modestes, descendantes des ouvriers, des travailleurs, des domestiques, qui ont à l’époque été intégrés à la Ruche pour s’assurer que la société tournerait comme il faut. Ils sont aussi appelés les #Intouchables étant donné que les autres castes préfèrent éviter de se marier avec ces derniers car cela est jugé dégradant.

Les reproducteurs, admis à l’époque pour créer des générations aux patrimoines génétiques parfaits ont depuis longtemps été intégrés aux familles appartenant à l’élite. Poussés à se marier avec les membres des neufs familles, ce sont ces dernières qui ont profité de leurs gènes exceptionnels, les transmettant aux générations suivantes dans le but de créer une caste supérieure aux autres sous tous les aspects.

Pour renforcer ces différences, chaque individu est obligé de coudre à ses vêtements un #écusson qui représente son appartenance à sa caste. Dans l'ordre : l'élite, la classe moyenne, les intouchables.


Les changements de #castes sont possibles, notamment par le biais des mariages. Un membre de la caste moyenne pourrait appartenir à l’élite grâce à un mariage avantageux. Outre ce système, il est également possible pour les Intouchables de quitter leur classe sociale s’ils accèdent à un meilleur métier. Ce n’est pas rare que cela arrive, même si les Intouchables sont souvent volontairement orientés vers des métiers qui ne leur permettent pas de s’élever dans l’échelle sociale.

Ce système d’échelle sociale favorise les familles de l’élite au détriment des familles de la classe populaire sur de nombreux points. Cependant, la société est comme elle est depuis tellement longtemps que personne n’ose remettre en question l’ordre des choses. La Ruche fonctionne bien comme ça, alors chacun accepte l’ordre établi pour ne pas créer de conflits. Ceux qui élèvent un peu trop la voix et tentent de s’opposer sont de toute façon très vites maîtrisés par les autorités et jugés pour leur crime.

| Le fonctionnement général de la Ruche

Au début de la Ruche le Conseil s’est rapidement aperçu qu’il allait être obligatoire de mettre en place un système de contrôle des naissances afin de ne pas tomber dans un phénomène de surpopulation. Une loi a donc été mise en place et est toujours d’actualité dans la société humaine. Les couples sont obligés de faire un enfant pour assurer la pérennité de l’espèce humaine, mais chaque enfant supplémentaire fera l’objet de taxes qui seront directement reversées au Conseil. Il est donc autorisé de faire plus d’un enfant, mais certains couples ne se le permettent pas car ils n’ont tout simplement pas les moyens. Les familles de la classe moyenne ont tendance à faire plus d’enfants que les familles modestes. Les familles de l’élite ne sont cependant pas soumises à cette loi puisque leur patrimoine génétique est le meilleur et qu’ils se doivent de partager leurs gènes parfaits aux générations suivantes.

Dans la Ruche, chaque individu est mis à contribution. Il est important pour la société que chacun apporte sa pierre à l’édifice. Le gouvernement ne tolère absolument pas qu’un membre de la société ne travaille pas. La communauté ne doit pas entretenir l’une ou l’autre personne, chacun doit se rendre utile au risque, dans le cas contraire, d’être puni.
Dès leur plus jeune âge on inculque aux enfants cet état d’esprit au sein de l’école qui assure l’éducation et la formation des mineurs jusqu’à leur majorité. Les enfants de toute la Ruche suivent d’abord un programme général avant d’être orientés à l’adolescence vers des branches spécifiques qui leur permettront d’apprendre leur futur métier. Si l’on fait croire à la population que chacun est libre d’étudier puis de travailler dans le domaine qui l’intéresse, ce n’est pas totalement vrai. Certains métiers considérés comme prestigieux sont plus difficiles d’accès pour les jeunes provenant de familles modestes. On aura tendance à pousser les enfants des familles aisées vers des métiers comme médecin, ingénieur, avocat, chercheur, etc.

Dès l’entrée dans la Ruche, un système monétaire a été mis en place pour rétablir l’ordre qui a toujours dominé les sociétés modernes. Une technologie innovante, puisque la monnaie n’est plus physique, mais liée à une puce logée sous la peau de chaque habitant du bunker. Située au niveau du poignet, la puce sert également à ouvrir les portes des appartements, des différents secteurs, …


Le début de la fin

C’est à partir de 2495 que les dysfonctionnements de la Ruche commencent à inquiéter les spécialistes. Les mécaniciens et les ingénieurs se questionnent quant à l’avenir du bunker ainsi que de la communauté qui y vit. On cherche à gagner du temps en réparant ces anomalies, tandis que les dirigeants réfléchissent à des solutions pour le futur.

En 2526, les dysfonctionnements s’intensifient. Des systèmes électroniques cessent de fonctionner et malgré les nombreux essais des employés, il est impossible de les réparer. La production alimentaire est le premier secteur à en souffrir. Un vent de panique commence à gagner toute la population de la Ruche alors que chacun imagine le pire. Des solutions alternatives sont trouvées pour pallier à ces systèmes défectueux, mais tout ça n’est que temporaire.

Parce qu’ils consomment trop de ressources alimentaires et trop d’oxygène, certains animaux sont relâchés dans la nature, en dehors de la Ruche. Personne ne sait si la terre est viable, et ce qu’il adviendra de ces animaux.

Quelques semaines plus tard, les dirigeants prennent la décision d’envoyer à l’extérieur du bunker plusieurs équipes de chasseurs et d’explorateurs (cf registre des métiers), afin de palier aux ressources alimentaires qui commencent à manquer à l’intérieur de la Ruche, mais également pour pouvoir estimer les chances de survie dans un territoire hostile dont ils ne connaissent plus rien. Les équipes sont composées de deux chasseurs et un explorateur chacune, sur la base du volontariat. Lors des premières expéditions, plusieurs équipes envoyées à l’extérieur ne reviennent pas. La peur continue à paralyser la population, beaucoup de volontaires changent d’avis et il devient difficile pour le Conseil de trouver des personnes qui acceptent de sortir de la Ruche. Pendant plusieurs mois, les sorties sont stoppées afin de ne pas risquer la vie des derniers volontaires encore motivés. Des armures et des armes plus performantes sont mises au point pendant ce temps, afin d’offrir plus de chances aux équipes qui sortiront.
C’est finalement plus d’un an après que le programme ait été lancé qu’une équipe revient avec des informations essentielles et surtout des réponses aux disparitions des autres équipes. La #Ruche apprend que les machines de guerre (#Faro) ont survécu, qu’elles sont toujours aussi dangereuses et complètement hors de contrôle. En même temps, ils apprennent que les animaux relâchés ont également survécu. Quelques bêtes chassées et tuées sont ramenées à la Ruche.

Après cette découverte, de nouvelles armures et de nouvelles armes sont à nouveau imaginées pour anticiper au mieux la menace que représentent les machines de guerre. Les quelques équipes restantes continuent à sortir et partagent avec le reste de la population leurs découvertes, leurs connaissances du Nouveau Monde. Bientôt de nouveaux volontaires intègrent le programme et sont formés par les anciens avant d’aller sur le terrain.

Pendant presque 10 ans la Ruche continue à tourner ainsi, mais rapidement il n’y a plus de bêtes à chasser, et les chasseurs tuent à la place les machines de guerre, afin de nettoyer le terrain autour de la Ruche et d’en protéger ses habitants. Les chasseurs et les explorateurs deviennent plus nombreux. Les postes sont demandés car prestigieux, ils offrent des perspectives intéressantes et un certain danger qui plaît aux plus téméraires. Une sélection est finalement mise en place pour choisir les meilleurs candidats, sous le nom de l'Éclosion. L'#Éclosion est un passage obligatoire pour toute personne souhaitant devenir chasseur ou explorateur. Différentes épreuves permettent de mettre en lumière les capacités physiques du candidat (endurance, force, agilité, rapidité, etc) mais également ses capacités de réflexion et ses connaissances personnelles qui pourraient servir une fois à l’extérieur. Selon les capacités que le candidat aura démontré il sera dirigé vers la branche des chasseurs ou celle des explorateurs. Si l'Éclosion n’est pas convaincante, le candidat sera tout simplement refusé.
L’Eclosion n’a lieu que ponctuellement, lorsqu’un chasseur ou un explorateur perd la vie ou n’est plus en capacité d’assurer ses fonctions.

Ces 10 années permettent aux humains d’accumuler des connaissances sur le Nouveau Monde, mais également de se préparer à devoir sortir un jour. Des vêtements plus chauds sont notamment créés pour supporter les conditions climatiques, ainsi que des petites armes pour permettre à un plus grand nombre de se défendre.
C’est finalement en 2537 qu’un éboulement endommage le système de ventilation et rend la Ruche définitivement inhabitable. Les humains sont donc forcés de quitter le bunker, laissant derrière eux 500 ans de vie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-ex-machina.forumactif.com

MDJ | COMPTE A MP
Maître du jeu
MDJ | COMPTE A MP
Identité : l'innomable Messages : 225 Points : 1136 Célébrations : © deus ex machina
Autres visages : tous
Longévité : infinie
Activités : innombrables
Sentiments : inexistants
Allégeance : corruptible
Localisation : partout

ᚦ les humains Vide
Re: ᚦ les humains, Ven 14 Sep - 17:52

Les humains



La vie après la Ruche

| L'Exode

En sortant de la Ruche ce sont les chasseurs et les explorateurs qui prennent naturellement les devants. Le Conseil cède une partie de son pouvoir afin de favoriser la survie de la population, mais reste tout de même à la tête de la société. Il est rapidement décidé, en se basant sur les anciennes cartes du Monde, de descendre vers le Sud du continent dans l’espoir de trouver des conditions climatiques plus favorables. (#Exode)

Cette longue descente vers les Etats-Unis, rapidement surnommée l’Exode par les anciens habitants de la Ruche, s’avère être très éprouvante pour ces derniers. de froid, de maladie, d’épuisement, ou suite à une attaque des machines de guerre. Certaines populations sont plus vulnérables que d’autres, notamment les personnes âgées, les enfants et les malades. Les organismes sont soumis à des conditions difficiles et tout le monde ne parvient pas à gérer la pression psychologique qui accompagne ces longs mois d’errance. Pour la première fois depuis des siècles, tout le monde semble être sur le même pied d’égalité. Les différences sont moins visibles et chacun semble oublier les #écussons cousus sur leurs vêtements. Une unité de courte durée puisqu’après presque 1 an de marche, les humains aperçoivent pour la première fois les immeubles et les lumières de Newhill.

| Premier contact avec les androïdes et vie à Newhill

La découverte de Newhill est un choc pour la société humaine, d’autant plus lorsqu’ils comprennent que cette ville appartient aux androïdes qui ont réussi à survivre à l’hiver nucléaire. Même si la possibilité que les androïdes aient pu survivre pendant tant d’années leur a effleuré l’esprit à la vue des machines de guerre, personne ne s’était douté qu’ils seraient si nombreux et organisés comme une vraie société humaine.

Passé le premier choc, les humains trouvent refuge à #Newhill pendant quelques mois, de fin août à novembre 2538.
Pour plus d'informations sur la vie des humains durant cette période, vous pouvez consulter l'annexe vivre à Newhill.


Le nouveau camp et la période actuelle

Lorsque les humains quittent Newhill après le début du conflit avec les androïdes, ils trouvent refuge aux alentours, dans les ruines d’une ancienne ville humaine (#CampHumain). Ils y établissent leur camp et tentent d’apporter des améliorations à leur vie quotidienne ainsi que des systèmes pour se protéger contre les androïdes et les machines de guerre.

La position du #CampHumain n’est bien sûr pas connue des androïdes. Pour garder le secret, les humains ont dû griller la puce qu’ils ont tous au niveau du poignet, afin que les androïdes ne puissent pas les repérer. Chacun est libre de le faire comme il le souhaite, en envoyant une puissante décharge au niveau du poignet, en l’arrachant avec un couteau, etc. Les marques au poignet témoignent désormais de l’humanité de chacun. Une personne qui ne présente pas de marque (cicatrice, brûlure) est considérée comme un androïde, ou comme un traître puisque cela signifie que la personne n’a pas grillé sa puce.

Les humains sont retournés à un mode de vie bien plus primitif que celui qui était le leur dans la Ruche, ne pouvant pas utiliser de technologie pour ne pas se faire repérer par les androïdes. Les conditions sont certes, moins difficiles que durant l’#Exode, mais elles n’en restent pas moins compliquées pour cette population qui pensait avoir trouvé leur eldorado à Newhill. Il n’y a donc plus d’électricité, les humains s’éclairent et se réchauffent grâce au feu. Les trois #castes vivent dans des zones distinctes au sein du camp, qui apportent plus ou moins de confort selon le statut privilégié ou non.

| L'organisation de la société

Le Conseil a bien évidemment repris les rênes avec plus de sévérité. Les anciennes règles qui s'appliquaient dans la #Ruche ont été remises en place. Le gouvernement est encore plus répressif qu’avant afin d’assurer leur survie. Les personnes qui sont en désaccord avec ce système sont libres de partir, mais il est impossible de survivre seul dans la nature. La population se soumet donc à ces règles comme elle l’a toujours fait.

La société n’a pas beaucoup changé. Les #castes sont toujours marquées, mais moins que dans la Ruche car le confort n’est pas le même et que les conditions de survie sont bien plus drastiques. On essaye de privilégier l’élite et les plus aisés en leur offrant les zones les plus confortables du camp, en laissant les travaux les plus éprouvants physiquement aux Intouchables. Etant donné que le système monétaire mis en place au sein de la #Ruche n’existe plus, un système de mise en commun des biens permet de maintenir l’ordre. Tous les biens sont propriétés du gouvernement et doivent être partagés avec la communauté. Les pièces mécaniques, les plantes, les matériaux, ne peuvent être gardés par l’individu qui les a trouvé, ils doivent être donnés au Conseil pour que ce dernier puisse les utiliser à bon escient (création de nouvelles tenues, de nouvelles armes, de médicaments, d’améliorations pour le camp, etc). Les plus riches profitent en premier de ce système puisque c’est eux qui vont recevoir en premier les médicaments ou les vêtements, par exemple. Un système de rationnement de nourriture a également été mis en place, sur le même système. Toute la nourriture trouvée doit être donnée au gouvernement qui redistribuera ensuite les rations à chacun.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-ex-machina.forumactif.com

Contenu sponsorisé

ᚦ les humains Vide
Re: ᚦ les humains,

Revenir en haut Aller en bas

ᚦ les humains

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
DEUS EX MACHINA :: SCANNER D'IDENTIFICATION :: les fondements de l'univers :: annexes-