Un système d'onglet en javascript
débute | joue | éclate-toi | et écris
Envie de passer quelques temps sur le forum, sans forcément vous investir à long terme? Venez essayer notre système de personnage éphémère! Il vous permet de rester un, deux, ou trois mois sur le forum, d'avoir un impact sur l'histoire et les autres personnages et ce sans devoir assurer à la communauté une présence sur la durée. Joueurs nomades et créatifs impossibles à réfréner, le système est fait pour vous!
Pas d'inspiration pour créer votre personnage? Nous avons pensé à vous! Découvrez les postes vacants des dirigeants des différents groupes, les scénarios et les pré-liens! Vous avez déjà une idée de ce que vous voulez faire et avez juste besoin d'un coup de pouce? Partagez votre ébauche dans l'aide à la création de personnage. La communauté viendra vous aider avec plaisir!
Venez découvrir nos systèmes d’intégration! Vous êtes un peu timide et n’osez pas approcher un autre joueur? Participez au matchmaking : le staff vous dégotera votre prochaine rencontre sur DEM! Vous êtes plutôt du genre à choisir vous-mêmes? Découvrez le tinder de DEM! Ces deux activités seront organisées en alternance, afin de vous offrir la meilleure intégration possible!
Nous ne vous demandons pas d’écrire un certain minimum de lignes ou de mot. Écrivez simplement ce qui vous plait. Écrivez sans pression, personne ne vous oblige à faire long, ou à faire court. Faites-vous plaisir avant tout, et amusez-vous : c’est la raison d’être de ce forum. Et puis n’hésitez pas à suivre les intrigues du forum, pour plus de fun encore (enfin pour vous, pas pour vos personnages…).


Poster un nouveau sujetRépondre au sujet

The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira


HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Messages : 23 Points : 101 Apparences : Eiza González Célébrations : CelticAddiction && Tumblr
Personnage : RP | INFINI
Opinions : U.C.

The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 1:22

Témyskira Windsor
Longévité | Le carillon de l'âge adulte a déjà sonné pour elle, jeune trentenaire de son état, née il y a 31 ans de cela, au sein de la Ruche, là où le contexte de sa naissance a pu faire jaser. Activités | Elle a fait des études de droit, a été un temps avocate. Parce qu'elle a toujours su trouvé les mots pour convaincre et se faire entendre sans trop avoir à hausser la voix. Il paraît aussi qu'elle avait un côté tout aussi redoutable que dangereux. Et qu'elle était un peu moins frappée et plus avenante qu'Alberto. Ce qui en a poussé beaucoup, depuis toujours, à passer par elle pour s'adresser à lui, afin d'éviter de risquer de se prendre une soufflante de plein fouet. Quand il a accédé au poste de dirigeant, certains ont continué, et ... Et Témyskira y a pris goût, au fait de pouvoir être une petite voix au creux de l'oreille, un œil extérieur, une oreille attentive, une voix raisonnable et juste. Ses pas ont quelque peu bifurqué, et la voilà Conseillère, quand sa belle-sœur lui a suffisamment fait confiance pour lui demander d'occuper cette place. Sentiments | Elle fut belle, jeune, séduisante, charmeuse et volage, Témys'.  Jusqu'à ce que son palpitant ne tambourine plus que pour un seul homme. Ce qui fut un mariage d'amour ne manqua pas de ravir leurs familles respectives, de par le prestige et l'intérêt. Mais, aujourd'hui ... Entre épreuves et secrets, émaillés de divergences et d'incompréhensions, un fossé se creuse entre les deux époux. Perdue au milieu d'une cascade d'émotions et de sentiments contradictoires, elle se réchauffe et s'abime au creux d'autres bras, sans pour autant pouvoir se détacher de cet être auprès duquel elle ne sait plus trop à quel temps conjuguer son amour. Allégeance | Pour elle, il n'y a aucun doute : la survie des Humains passe avant tout. Enfin presque. Car elle fait le distinguo et ne met pas tout le monde dans le même panier. Les Windsor et les Ortega auront ainsi toujours sa préférence. Les uns sont sa nouvelle lignée, sa famille d'adoption de par son mariage, les autres sont les êtres qui partagent avec elle les liens du sang. Opinions | Savoir ce que pense réellement la jeune femme s'avère toujours ardu dès lors que l'on ne figure pas au nombre de ses proches. De plus, dans sa vie, rien ne demeure forcément statique. Elle s'adapte, Témys'. Elle encaisse, aussi. Elle a peur, aussi. Elle a peur, alors qu'elle voit la Main contribuer à éloigner Adrian d'elle. Quand elle se remémore le bain de sang qui a eut lieu il y a quelques mois. Tout ceci est comme une immense pelote de laine dont il faudrait défaire les nœuds.  Caste | C'est au sein de l’Élite qu'elle poussa ses premiers cris. Fille d'une jeune femme tout juste sortie de l'adolescence, et d'un père inconnu, elle arbore depuis le jour de sa naissance le patronyme prestigieux de son ascendance maternelle, sans jamais s'être sentie usurpatrice ou éhontée profiteuse. Son union n'a rien changé à tout ceci, confortant bien au contraire sa place au sein de la plus haute des castes de la Ruche.
chargement | EIZA GONZÁLEZ visage identifié
I won't just survive, Oh, you will see me thrive
Can't write my story, I'm beyond the archetype
I won't conform, No matter how you shake my core
'Cause my roots, they run deep, oh I will still rise
| Penses-tu qu'il faut suivre la Main pour protéger ta race ?
Avant, elle était plutôt neutre à leur égard. Ils vivaient leur vie, elle vivait la sienne. Ils avaient leurs idées et leurs convictions, et les siennes étaient différentes des leurs. Ils ne l'importunaient pas, alors elle n'allait pas se mêler de leurs affaires. Mais aujourd'hui, les choses ont changé. Elle est vive d'esprit, Témyskira. Et elle a fait des études de droit. Alors, la dissimulation, elle sait bien que cela ne cache rien de bon. Cette culture du secret vire à l'obsession chez eux, et ... Et il se trouve qu'elle s'interroge. Et qu'elle se remet à repenser à toutes ces choses qu'elle a pu balayer d'un revers de main, dans le passé, et qu'ils la font tiquer, aujourd'hui. Elle en a fait part à Alberto, comme ça, en passant, mais il lui a conseillé de ne pas chercher à comprendre. Et puis il y a Adrian, qui, lui, a franchi le pas. Cela inquiète grandement la jeune femme, mais elle n'a pas toutes les cartes en main, n'est-ce pas ? Quoi qu'il en soit, à ses yeux, la violence n'est pas forcément la clef permettant de tout résoudre. La médiation, la diplomatie, la prudence et la mesure ne doivent pas être rangés au placard, même si ... Même si d'une certaine façon, elle sait bien que les choses ne vont pas forcément aussi vite qu'elles le devraient, et que les cadavres continuent de se multiplier.

| Penses-tu que déclencher une guerre entre les androïdes et les humains était nécessaire ?
Témyskira le sait, et, sur ce point, elle ne se voile pas la face. Le conflit était latent, couvait, et tôt ou tard, tout aurait fini par exploser. La cohabitation ne se déroulait pas forcément si mal, mais vivre en vase clos pendant toutes ces décennies a sans doute trop éloignés androïdes et humains, laissant place à de la méfiance et de l'incompréhension. Et puis ... On lui a appris à se relever si elle recevait un coup. Tout comme on lui a enseigné à ne jamais tendre la joue pour se recevoir une seconde droite, mais plutôt à réagir et à savoir répliquer. D'autres solutions auraient dû et pu être envisagées, mais tout a explosé, et les instincts humains ont pris le dessus, suite à la Nuit Rouge. Il est hors de question pour elle de se laisser exterminer ou annihiler, mais tant de sang a déjà coulé. Fallait-il vraiment et obligatoirement en arriver là ? Des accusations ont été lancé, et dans la précipitation, sans doute l'impartialité et le temps de l'enquête n'ont pas été respectées. Personne n'était prêt. Mais elle ne peut se dire qu'il aurait fallu attendre, parce que ... Il suffit d'observer la situation présente pour se sentir pris à la gorge. Et elle aimerait tant que les choses soient moins dévastatrices.

| Que penses-tu des déviants, sont-ils plutôt humains ou androïdes ?
Elle n'est en rien spécialiste de cette question, mais ce qu'elle sait, en revanche, c'est que ces déviants n'étaient pas avec eux dans la Ruche. Ce qui, à ses yeux, les rangent dans la catégorie des androïdes. Même si elle ne s'empressera pas de dire qu'ils ne sont rien d'autres que des androïdes parmi d'autres. Une distorsion est survenue chez eux, et cela change beaucoup de choses. Alors, si elle devait donner son avis, sans doute dirait-elle qu'ils sont à mi-chemin entre les deux races, bien que plus proches des androïdes, au sein d'une existence quelque peu bâtarde. Elle ne les sous-estime pas, en tout cas, ces êtres chez qui tout ne fonctionnent plus comme à l'initiale.
/ Selon toi, les humains sont, par rapport aux androïdes
(x) des dieux. | ( ) sur un pied d'égalité. | ( ) inférieurs.  | simplement différents

/ La déviance est
( ) une évolution positive des androïdes. | ( ) une maladie à combattre. | ( ) un mal nécessaire. | (x) pas d'avis.

/ La terre devrait appartenir à
(x) la société humaine, comme ça a toujours été le cas. | ( ) la société androïde, capable de la garder en vie. | ( ) la société des déviants. | ( ) l'ensemble des sociétés. | ( ) personne.

/ As-tu déjà consommé des drogues ?
( ) Oui. | (x) Non. | ( ) Je n'en ai jamais eu l'occasion, mais j'aimerais bien essayer.

/ Penses-tu que la race humaine peut se relever et redevenir puissante ?
( ) Elle est déjà puissante. | ( ) Non. | (x) Peut-être. | ( ) Oui.

/ Selon toi les machines de guerre... ?
(x) Étaient une erreur et ont provoquées la fin du monde. | ( ) Étaient une réponse logique aux androïdes. | ( ) Étaient et sont toujours un fléau à éradiquer. | ( ) Devraient être à nouveau contrôlables pour pouvoir les utiliser dans la guerre.
Chargement terminé | Entrez Mot de Passe
Identité | Twix/CelticAddiction. Âge | Born in 1991 Pays | Gallia Connexion | 24/7 Éphémère | Nop ! Découverte | Y a du trafic de perso' sur Discord, je dis ça je dis rien !   Commentaire | Je suis faible. Et c'est sorcellerie que tout ceci ! Crédits | CelticAddiction; j'crois bien que ça veut dire que c'est moi !


L'avatar que je tente:
Code:
<l><resa>eiza gonzález |</resa> themyscira windsor <ii>(12/12)</ii></l>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Messages : 23 Points : 101 Apparences : Eiza González Célébrations : CelticAddiction && Tumblr
Personnage : RP | INFINI
Opinions : U.C.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 1:22

call to the sky look up  don't ask why
I'm fighting a battle, I'm fighting my ego. Lost youth, where did we go wrong ? I'm fighting for me, though, I'm lighting the long way home. Oh, the past it haunted me, Oh, the past it wanted me dead. Oh, the past tormented me, Oh, the past it wanted me dead. Oh, the past it haunted me, Oh, the past it wanted me dead. Oh, the past tormented me, But the battle was lost, 'Cause I'm still here.
Les chiffres de la criminalité sont en hausse, depuis quelques temps déjà. Comment ton personnage vit-il cela ? Se met-il du côté des forces de l’ordre, voulant éradiquer toutes les traces de velléité ? Ou est-il plutôt du côté de ces criminels qui bafouent l’autorité publique ?

« Adrian ? » Pour toute réponse, le silence. Pour toute compagnie, quelques bougies déjà bien consumées, et dont la flammèche  vacille de par cet appel d'air qui s'engouffre dans la pièce alors que la jeune femme referme la porte derrière elle. Il n'est pas là, et elle s'en veut d'en avoir douté. Après tout, il a fort à faire, de par son métier, et ... Et il y a toutes ces choses qui se sont immiscées entre eux. L'incompréhension et la distance, pour commencer. Poussant un soupir, elle ôte l'écharpe qui enserrait son cou et la laisse tomber sur le dossier de la chaise la plus proche, avant de se défaire de son manteau, puis de ses gants. Personne ne voudrait qu'elle attrape froid, et compte tenu qu'elle faisait partie de l’Élite, on attendait d'elle qu'elle fasse le nécessaire pour ne pas attraper quelque virus. Après tout, elle en avait les moyens, alors, cela ne pouvant donc pas être une question de revenus ni d'autorité, il était hors de question que cela vire plutôt à l'inattention et au manque de sérieux. Quoi qu'il en était, s'il faisait plus chaud dans l'habitation qu'au-dehors, cela ne signifiait en rien qu'elle pouvait se targuer d'être à l'aise. Alors, bien vite, elle alluma un feu, de sorte à réchauffer la pièce, avant de parcourir rapidement des yeux une note laissée sur la table, et visiblement rapidement gribouillée par son époux, qui l'informait en effet avoir vu ses compétences médicales être sollicitées. Une simple information et rien d'autre ... Se frottant un instant le bout du nez pour le réchauffer, Témyskira finit par s'asseoir et par se saisir à nouveau de cette petite liasse qu'on était venu lui apporter alors qu'elle quittait tout juste Evangeline. La jeune femme était une ancienne avocate, et elle avait gardé des liens étroits avec certains de ses collègues, même si la confrère dont elle avait toujours été la plus proche avait malheureusement été au nombre des victimes mises au compte des androïdes, quelques temps avant la Nuit Rouge.

Sans doute était-il attendue de Témyskira qu'elle garde un pied bien ancré dans la réalité en se tenant informée des thématiques majeures, comme la criminalité. Mais il s'agissait en premier lieu d'une réelle propension de sa part, d'un acte et d'une attitude naturels. De toute façon, il était bien connu que personne ne pouvait réellement la forcer à faire quoi que ce soit, pas même avec un couteau sous la gorge, menaçant et létal ! Alors, dans ses mains, elle tenait une liasse répertoriant les derniers crimes récemment jugés. Aucun secret professionnel n'était ici menacé, puisque tous les procès avaient eu lieu et étaient clos, sans parler du fait que la Justice ne se privait jamais de laisser possibilité à tous de connaître ses verdicts, de sorte à dissuader et à prévenir de toute pandémie. Mais le fait était que, malgré tout, malgré les sanctions prévues, malgré l'encadrement suffisamment répressifs pour ne pas pouvoir être taxé de laxisme, les choses allaient en s'envenimant. Ce qui ne pouvait que lui faire froncer les sourcils et retrousser le bout du nez, signe de son agacement autant que de son mécontentement. Il y avait de tout, et, malheureusement ... Témyskira ne voyait pas le monde en noir ou en blanc, bien au contraire. Elle savait faire la part des choses, et connaissait parfaitement bien l'art de la nuance et de la spécificité, et ce même si certains pans de son caractère pouvaient très bien laisser à penser qu'elle pouvait très rapidement être démesurée. Mais elle savait séparée le personnel du professionnel, et là ... Là, il s'agissait de s'informer, pour pouvoir en rendre compte à Evangeline, pour pouvoir également en discuter avec elle au besoin. En tant que sa conseillère, c'était son travail. En tant que sa belle-sœur, cela tenait plus du devoir. Si l'on cherchait de la diversité, on pouvait être servi. On avait castré un homme, l'avant-veille, pour avoir tenter de forcer une jeune fille en lui promettant de lui donner sa ration en échange, ce à quoi elle s'était refusée, sans que cela ne dissuade l'opportun. En parallèle, un enfant de 9 ans avait été pris à dérober son encas à une fillette de son âge. Le nombre de vols était en constante recrudescence. Certains devaient voler pour se nourrir, ou pour nourrir les leurs, car les rations à leur disposition ne suffisait pas. Et il en allait de même concernant l'habillement et le logement.

Les conditions de vie étaient dures pour les basses strates de la société, c'était connu. Témyskira le savait, et ce même si elle n'avait jamais vécu dans la plus profonde des précarités, pas en étant née Ortega, et pas plus depuis qu'elle était devenue une Windsor. Profondément, une partie d'elle pouvait cependant comprendre les motivations qui pouvaient pousser certaines personnes à agir. La famille et la survie étaient deux grands fers de lance que les Humains ne pouvaient laisser partir a volo. Il fallait resserrer les rangs, surtout ces derniers temps, tout comme il fallait tenir le cap et ne pas se laisser dévorer et réduire à néant. Mais cela n'empêchait pas le fait qu'il y ait des règles. Et que le vol, même motivé, soit sanctionné, car sans cela, tout un chacun se sentirait brusquement libre d'agir à son aise. Et ce que l'on volait pour se l'approprier, on le retirait à quelqu'un d'autre. C'était un cercle vicieux, auquel il fallait bien savoir mettre un terme, aussi dur cela puisse-t-il être. Et la jeune femme aurait fait une bien piètre avocate si elle avait toujours laissé son cœur l'emporter sur sa raison. Or, tous s'accordaient pour dire qu'en gagnant une très bonne conseillère, on avait perdu une excellente avocate. Et puis, à côté de cela, il y avait les plus gros larcins, qui ne pouvaient passer pour des vols motivés par un besoin immédiat de survie. Il y avait également les infractions plus graves, comme les agressions physiques, les menaces directes, les tentatives de viol, également. Tous ces cas là l'avaient toujours laissée intraitable. Une société ne pouvait que se phagocyter et virer à l'anthropophagie si l'on commençait à tolérer certaines choses.  Laissant tomber les papiers à côté d'elle, elle pencha la tête en arrière en fermant les yeux. Elle avait mal au crâne. Parce que rien n'était simple, et qu'elle ne pouvait encore une fois que sentir le mordant cynique et ironique de cette maxime bien connue de tous ceux qui officiaient pour la Justice ou la Loi : un homme fait ce qu'il a à faire malgré les conséquences sur sa vie, les obstacles, les dangers et la pression, car c'est là la base de ce que l'on appelle la morale humaine. C'était de John Fitzgerald Kennedy, ce qui ne faisait que rajouter de la corrosion et un goût amer dans sa bouche ...
→ chargement TERMINÉ
Spoiler:
 
Elle était épuisée. Elle était épuisée mais elle refusait de l'avouer et de se l'avouer. C'était qu'elle avait de la fierté et de l'orgueil, Témyskira. La journée avait été longue, et la jeune fille en avait parcouru, des kilomètres ! Ou plutôt avait-elle passé son temps à courir dans les couloirs, dès qu'on avait les yeux tournés. Pas que cela la change de d'habitude, mais aujourd'hui, elle avait fait un pari avec Isabel, la cousine de sa mère. Isabel, elle était donc de la génération d'Elvira, et donc pas de celle de Témyskira, mais en réalité, les deux jeunes filles n'avaient que 3 ans d'écart, et c'était Témys' l'aînée. Elle était plutôt contente de la situation, ou plutôt en éprouvait-elle là aussi une certaine fierté. Cela la différenciait en tout cas des autres enfants de son âge, ce dont elle était bien aise. Et ce en dépit du fait qu'elle n'avait pas vraiment besoin d'une raison supplémentaire pour sortir du lot. Elle était déjà très jolie, Témyskira, et, en riant, certains proches d'Alberto, le cousin de sa mère, lui prévoyaient déjà bien des mots de tête et des migraines pour dans quelques années, quand elle serait en âge d'être réellement courtisée. Témys', elle n'avait pas de père. Enfin si, comme tout le monde. Mais elle s'appelait Ortega, et ce même si sa mère n'était pas l'aînée de sa Lignée, et que, donc, normalement, elle n'aurait jamais dû transmettre son nom de famille à sa fille. Mais la situation était particulière, et ... Et personne ne savait qui était le père de Témyskira. Ce qu'en pensait la principale intéressée ? Et bien, elle s'en fichait un peu beaucoup. Cela ne changeait rien à sa vie, si ce n'était que certains avaient quelque fascination et quelque intérêt déplacés à son sujet, mais bon ... Et puis, il y avait Alberto. Alberto qu'elle considérait bien plus comme un oncle que comme le cousin de sa mère. Il était le futur de la Lignée Ortega, destiné à en devenir le Leader dans quelques années. Il était aussi la figure masculine auto-attitrée pour Témyskira. Et la naissance de son fils, quelques semaines plus tôt, ne changeait absolument rien à la donne. Pour elle, il était comme son oncle, et elle éprouvait à la fois du respect et de la fascination pour lui. Autant qu'elle en éprouvait pour sa mère, en souriant et en étant déjà à moitié assoupie, là, alors qu'Elivra lui chantait une douce berceuse pour qu'elle cesse de s'agiter et qu'elle accepte de dormir. Elle était forte et belle, sa mère. Et jeune, aussi. Elle l'aimait, s'occupait bien d'elle, n'était pas aussi coincée que les autres mères de famille, et puis ... Et puis elle aussi, elle avait un fort caractère. Alors, de quoi pourrait bien manquer Témyskira, et ce même si elle n'avait pas de père ? ... Ce qu'elle chantait bien, tout de même, sa mère ...

Sérieusement, qui avait bien pu en douter ? La jeune femme venait de réussir haut la main le diplôme validant tous les enseignements qu'elle avait reçu jusque là, celui-là même que marquait la fin des années de relative insouciance et qui devait désormais la plongée dans le grand bas des études de droit. Cela ne lui faisait pas peur, pas plus que cela ne lui donnait l'impression qu'on allait lui couper les ailes et la priver de sa liberté. Il n'était pas encore né celui qui pourrait se targuer de la faire perdre de sa fougue, de son assurance, de sa force et de sa vitalité ! Elle était une Ortega, ¡ joder ! Et elle aimait beaucoup cela. Parce que cela l'inscrivait au nombre des jeunes gens issus de l’Élite, avec les privilèges suprêmes allant avec, bien sûr, et ce alors même qu'elle était parfaitement consciente qu'il lui incombait certaines responsabilités spécifiques, dès aujourd'hui ou bien plus tard. Ensuite ... Ensuite, c'était connu, les Ortega n'étaient pas ceux qui suivaient le mieux à la lettre les préceptes qu'inculquaient la Ruche, parce que tout cela leur semblait bien difficile, et ce même tant de générations plus tard. Et c'est bien connu, mais les choses étaient quand même mieux avant, alors que maintenant, il fallait composer, faire avec. Peut-être que cela expliquait alors pourquoi ils étaient tant accrochés à certaines choses issues de leur passé, ce que les autres pouvaient bien qualifier de reliques si ça leur plaisait. On glissait encore quelques mots hispaniques, de ci de là, dans les conversations, ou bien encore on s'acharnait à ce que chaque Ortega apprenne à parler espagnol dès la plus tendre enfance. Les Ortega, c'était bien connu aussi, mais ils avaient le sang chaud, et des origines ibériques que ni le temps ni les mariages avec d'autres grandes familles n'étaient parvenus à dompter, canaliser ou diluer, sous certains côtés. Témyskira avait le caractère des Ortega, le charme des courbes féminines des anciennes contrées latines, aussi. Ajoutés à un petit on ne savait quoi, que tous, dès lors, estimaient lui venir de ce père dont nul ne savait quoi que ce soit si ce n'était qu'il existait, en était pour preuve sa naissance et son existence. Oui, elle avait réussi haut la main, Témys', et elle comptait bien ne pas s'arrêter là. Elle était sure qu'elle allait faire un malheur, en tant qu'avocate, dans quelques années, tout comme elle était sure et certaine que cela ne ferait que contribuer à lui conférer un regain d'aura. Déjà que certains admiraient sa propension à mystérieusement savoir dompter le caractère irascible d'Alberto ... Il n'y avait pas de tenue de dompteuse de fauve, dans la Ruche. Mais grâce aux savoirs emmagasinés et transmis, elle savait tout de même à quoi cela ressemblait, et ... Et franchement, ça lui irait bien, vous ne trouvez pas ?!

Il était défendu et assez mal vu de courir dans les couloirs. Une nouvelle fois, Témyskira le savait bien, mais le nombre des années n'avait en rien entamer sa propension à ne pas être des plus raisonnables. Et puis, merde, elle était heureuse ! Était-ce défendu d'être heureux, d'avoir des émotions, de ressentir de grandes joies, et de sentir votre corps ne pas être en mesure de tout contenir, vous poussant à extérioriser ? Et puis, c'était le jour de son mariage. Elle venait tout juste de devenir Madame Adrian Windsor. On pouvait donc bien tout lui pardonner en ce jour, dès lors, non ? Surtout qu'elle ne faisait de mal à personne, et qu'elle savait ne pas rentrer frontalement dans la moindre personne qu'elle rencontrait. Elle n'avait toujours pas deux pieds gauches, et continuait d'être très dextre. Una anguila real, comme dirait Alberto ! Elle était heureuse, tout simplement, et, parce qu'elle s'était conformée à la norme du mariage, contrairement à sa propre mère ou à Isabel, la cousine de cette dernière, peut-être la jeune femme voulait-elle simplement rappeler à tous, et se rappeler à elle aussi, au passage, qu'elle n'en perdait pas pour autant son petit grain de folie et son caractère quelque peu enflammé. Et puis ... Elle ignorait si Adrian lui donnait la chasse, ou s'il allait se décider à le faire. Elle ne regardait pas derrière elle, pas là, pas maintenant, parce qu'elle sentait battre le frisson du suspens tout contre son échine, ce qui lui collait la chair de poule, et parce qu'il valait mieux regarder là où l'on va, quand on court, pour éviter toute chute ou toute collision. Et puis, oui, il était plus que grisant pour elle de ne pas savoir si le si bien élevé Adrian Windsor allait lui courir après, ou partir rapidement à sa poursuite, après qu'elle lui ait susurré des paroles pas forcément très politiquement correctes et acceptables en société, là, au creux de l'oreille. Arthur Raimbaud avait écrit que l'on n'était pas sérieux quand on avait 17 ans. Et bien, même si cet âge fatidique était déjà passé depuis plusieurs années pour Témyskira, elle serait bien partante pour tout de même dire que la maxime s'appliquait à elle. Et pas juste là, maintenant, mais souvent, tout le temps. Elle était heureuse, elle était amoureuse, et ... Et elle sentait son cœur battre jusque dans ses tempes. Et cette alliance, à son doigt, était aussi légère qu'une plume, mais aussi ardemment dévorante que le creux des baisers de son désormais époux au creux de ses reins. Elle n'avait presque rien compris, quand ça lui était tombé dessus. Jusqu'à maintenant, ces histoires de coup de foudre, cela l'avait laissée bien dubitative. Le concept en lui-même était de toute façon étrange, et alors qu'on lui promettait depuis toujours qu'elle ne pourrait que voir une foule de prétendants tomber à genoux devant elle pour l'épouser, elle avait toujours su que les mariages d'intérêt sont bien plus légions que les mariages d'amour, au sein de sa classe sociale. Mais là ... Il était bien impossible à quiconque de vous dire, exactement, quand tout ceci avait commencé entre Adrian et elle. C'était en quelque sorte leur petit secret, leur jardin privé. Lui, le médecin, elle l'avocate. Lui, le Windsor, elle, la Ortega. Il n'y avait eu aucune apparition de dernière minute, aucune arrivée d'un soit disant messie. Témyskira ne connaissait toujours pas l'identité de son père, ce qui lui importait peu. Mais sa mère avait laissé glisser quelques informations, ne serait-ce que pour confirmer que le mariage avec Adrian était possible, qu'aucun cousinage de premier degré caché ne s'érigeait entre eux. Mais l'essentiel, aujourd'hui, pour elle, c'était qu'elle était devenue sa femme. Il était à elle, elle portait son nom, et donc ... Donc tous ne pouvaient plus ignorer de qui elle était l'épouse, et donc, plus personne ne pouvait feindre d'encore le croire, lui, sur la liste des célibataires à marier. Il était à elle, elle était à lui, et ... Et elle était heureuse, heureuse et amoureuse, Témyskira. Alors, on allait bien lui pardonner le fait qu'elle courrait dans les couloirs, non ?

C'était ... C'était dur. Dur et compliqué. Pendant si longtemps, elle n'avait même pas eu besoin de penser et songer à aligner deux pas l'un après l'autre pour que son cerveau commande à son corps de le faire de lui-même. C'était comme respirer, ou battre des cils. Des automatismes, des réflexes, des gestes auxquels on ne prêtait même plus attention mais qui étaient pourtant vitaux. Et là ... Là, c'était catastrophe sur catastrophe. Il avait d'abord fallu quitter la Ruche, là où elle était née, avait grandi, là où elle avait tous ses repères. Elle aimait les challenges, les nouvelles choses et le fait de sans cesse remettre son ouvrage sur le métier, Témyskira. Sans doute par crainte de s'endormir ou de se ramollir dans une existence trop plane, trop téléphonée. Mais là, tout surgissait d'un coup, sans trop prévenir, ou alors elle n'avait pas vu les signes, et il fallait tout gérer. Tout gérer sans chuter ni trembler, parce qu'il y avait des tas d'yeux braqués sur vous. La jeune femme n'était pas au nombre des Leaders de la Ruche, mais étant une Ortega aujourd'hui mariée à un Windsor, il se trouvait tout de même que son presque-oncle Alberto en était tout de même un, sans parler de Louis, son défunt beau-père, aujourd'hui remplacé par Evangeline, sa belle-sœur. Elle baignait dans ce milieu là depuis toute petite, Témyskira. Elle faisait partie de l’Élite, elle savait que cela avait ses avantages et ses obligations en contrepartie. Et puis, aujourd'hui, il ne s'agissait plus de faire honneur qu'aux Ortega. Il y avait également Adrian. Adrian, son époux, et toute sa famille. Mais c'était dur, si dur ... Ils avaient perdu Louis, durant l’Exile. Propulsant Evangeline sur le devant de la scène, bien qu'elle y ait été préparée depuis toujours. C'était juste que ... Juste que le couperet était si vite tombé, et que cela avait été si brutal ... Cela avait été un choc, un choc auquel elle ne s'attendait pas, et sans doute cela contribua-t-il à la perte qu'elle avait personnellement vécu si peu de temps après. Lorsqu'elle avait compris qu'elle était enceinte, cela l'avait effrayée, plus que tout au monde jusque là. Parce que les circonstances n'étaient pas les meilleures. Parce qu'il fallait quitter la Ruche, laisser derrière soi un confort et une sécurité, ainsi que la certitude de pouvoir y bénéficier des meilleurs soins et du meilleur suivi, quand au dehors, tout n'était qu'incertitude, crainte et danger. Elle n'en avait rien dit à personne, les premiers temps, trop effrayée que ce ne soit que son corps qui réagisse à ce changement de vie si brutal. Trop effrayée de la vérité, sans doute aussi ... Mais il n'y avait plus eu de doute à l'instant même où elle avait perdu le bébé. Son bébé. Leur bébé, à Adrian et à elle. Un enfant dont elle n'avait rien dit à son époux, portant depuis ce secret et ce deuil sur la conscience et sur ses épaules. Et maintenant, il y avait la mort d'Ethel, victime innocente et soudaine des androïdes. Un mort de plus sur la liste. Un nom de plus dans la bouche de la Main, pour transmettre leurs idées et appuyer leur rhétorique. Et Témyskira encaissait. Elle encaissait sans en pipier mot, sans manifester oralement et clairement sa douleur, sauf quand elle était seule, et ... Et elle ne savait même pas si son époux se laissait leurrer, ou s'il voyait par delà les apparences. Avant, elle aurait su, et il n'y aurait eu aucun doute à avoir, mais maintenant ... Essuyant une larme, elle finit par faire disparaitre au mieux toute trace de sa tristesse et de sa peine. On l'attendait pour diner, et ... Et mieux valait éviter d'être sujette à des questions auxquelles elle ne voulait pas répondre, car si peu sure de bien trop savoir quoi dire.

7 ans. Certains disent que l'amour dure 7 ans. Mais dans ce cas là, après, il devient quoi ? Où s'enfuient les sentiments qui unissaient en symbiose deux êtres qui s'étaient tant aimés ? Que deviennent les deux parties ? Est-ce qu'elles oublient, est-ce que leur relation s'effrite pour ne plus ressembler qu'à un immense gâchis ? C'était dur. Plus dur qu'elle ne l'aurait pensé, sans doute parce qu'elle avait voulu fermer les yeux sur le fait que ce genre de chose pouvait arriver à tout le monde, et donc, par définition, y compris à elle. A ses yeux ... A ses yeux, Adrian et elle n'en étaient pas encore rendus au point de non retour, loin de là. Elle l'aimait encore, et elle savait que le sentiment était réciproque, car ... Car certains gestes, certaines paroles, certains regards et certaines attentions n'y trompaient pas. Mais ... Mais ce n'était plus comme avant, et ... Et c'était comme s'ils avaient tant de choses à se dire sans trouver les mots. Alors, ils remettaient ça au lendemain, et quand le lendemain venait, ils se laissaient submerger par tout le reste, et reportait encore. Elle voulait le confronter, parfois, si fort. Le prendre par les épaules, et le secouer. Lui faire mal, aussi, un peu, pour qu'il réagisse, pour qu'elle puisse espérer le piquer au vif et l'entendre lui dire enfin tout ce qu'il pensait d'elle, d'eux, de leur mariage, de leur couple, de leur relation. Les temps avaient été durs, et ils continuaient de l'être, ce qui n'arrangeait rien à la situation. Mais ... Mais elle voulait croire, fort fort fort, que si plus rien n'existait entre eux, alors qu'elle le verrait, le saurait, le comprendrait. Que s'ils ne devaient plus s'aimer, cela serait survenu à l'instant même où tout était parti a volo, où il avait fallu quitter la Ruche, et s'aventurer à l'extérieur. Quand Louis était mort. Louis Windsor, son père à lui, son beau-père à elle. Oui, sûrement, face à la première grande épreuve qu'ils traversaient ensembles, elle aurait dû voir l'édifice de leur mariage se fissurer et s'écrouler, mais ... Mais ils étaient encore debout, tous deux, et ils partageaient encore le même lit. Oui, tout aurait dû faire naufrage pour eux à la mort de Louis. Quand, aussi, dans les jours qui avaient suivi, elle avait perdu l'enfant qu'elle attendait. Leur enfant. Cet enfant dont elle n'avait pas eu le temps de lui apprendre l'existence. Sans doute aurait-elle dû partager la nouvelle, fut-elle tragique, avec lui. Mais sur le moment, elle avait estimé que la perte de son père lui pesait déjà tant, et maintenant ... Maintenant, était-il trop tard ? Adrian avait désormais des préoccupations quelque peu différentes des siennes, à elle. Il avait rejoint la Main, ce dont elle ne savait que trop penser, et ce bien que cela lui laissait un coup acide, piquant et amer dans la bouche, alors qu'instinctivement, et de plus en plus souvent, le simple fait de parler de la Main lui donnait presque des crises fantomatiques d'urticaire. Ce qui la rassurait, c'est qu'elle savait qu'elle n'était pas la seule incommodée par tout ceci. Son pauvre frère Andrew l'était aussi. Mais raisonner Adrian était un défi incommensurable, et elle craignait si fort que cela ne contribue encore plus à brouiller les signaux entre eux, à ajouter de la friture sur la ligne, comme on dit. Même si intérieurement, elle bouillait de plus en plus. Mais elle devait se réfréner, car plus que jamais, elle les sentait tous deux sur la corde raide et sensible. Même si la nuit, elle le sentait encore, là, tout contre elle, sa chaleur la nimbant d'une aura rassurante quand elle se réveillait d'un mauvais rêve ou d'un cauchemar. Elle le voyait continuer à la serrer contre lui, par réflexe, dans son sommeil, alors qu'il dormait encore. Mais il y avait ces nuits où il n'était pas là, ces soirées où elle dînait seule. Ces autres fois où elle allait le voir, lui. Lui qui n'était pas son époux. Lui qu'elle avait pendant si longtemps sans doute si mal considérer. Elle n'avait pas encore franchi la ligne, parce que ... Parce qu'il y avait Adrian, et qu'aucune rupture n'était consommée entre eux. Mais maintenant, elle ne savait plus trop quoi faire, quoi dire, quoi penser. Ignorante des sentiments qu'ils entretenaient respectivement à l'égard l'un de l'autre, en tant que mari et femme, mais parfaitement consciente qu'il demeurait malgré tout de l'amour dans leur couple. N'est-ce pas ? ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Identité : Nanami Messages : 70 Points : 121 Apparences : Jon Hamm Célébrations : odistole
Personnage : RP | INFINI
Longévité : quarante-sept années de vices et de naufrages
Activités : Dealeur et revendeur de pièces détachées au marché noir
Sentiments : Mécanisme défaillant, ivre de liberté
Allégeance : Au néant
Opinions : Suicidaire par essence, dément par nature et affreusement indifférent en règle générale.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 2:42

La vibe amazone/Wonder Woman avec ce prénom me ravit plus que de raison plein de love
Bienvenue par ici petit coeur
Encore une plume à se damner, je suis ultra fan de ton style et j'ai hâte d'en dévorer plus wow petit coeur
Je te souhaite de t'éclater par ici, bon courage pour la rédaction ohmyfuckingod
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-ex-machina.forumactif.com/t222-polarized-kaleb http://deus-ex-machina.forumactif.com/t321-chaos-theory-kaleb

ANDROIDE | SYSTEME FONCTIONNEL
avatar
ANDROIDE | SYSTEME FONCTIONNEL
Identité : bigbadwolf, lise. Messages : 842 Points : 673 Apparences : dylan o'brien. Célébrations : avatar: self // lyrics: queen // sign. code base: bat'phanie // icons: tumblr
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : andrew windsor.
Longévité : fabriqué il y a six ans, Nolan est un androïde considéré comme neuf. Son apparence est celle d'un homme de 27 ans.
Activités : Analyste, son rôle est de tout connaître, de tout savoir, et d'en tirer des conclusions. Les analystes sont plusieurs à cette fonction, il ne sait donc pas tout.
Sentiments : Pour l'instant, Nolan n'a pas de sentiments aussi forts que l'amour. Il ignore encore la puissance d'un coeur qui aime.
Allégeance : La paix. Nolan ne désire pas la guerre. En tant qu'analyste, il a accès à des données qui lui confirment toutes que la guerre est une mauvaise chose. La guerre a provoqué les machines que d'autres androides que lui doivent tenir à distance chaque jour. Et tout ça, c'est à cause des humains.
Localisation : Newhill, quelque part entre son appartement et le bureau des analystes. Parfois chez les dirigeants, puisque Nolan est un analyste assigné aux dirigeants.
Opinions : contre les humains et les déviants, pour la paix
Relations : .
᚜ ANDROIDS ᚛
■■■■■■■□□□ lawon vd-5916 [ ↑ ]
■■■■■■■□□□ amren pl-2701 [ ↑ ]
■■■■■■■□□□ astrid dt-7138 [ ~ ]
■■■■■■□□□□ oksana dr-8016 [ ↑ ]

᚜ HUMANS ᚛
xxx■■□□□□□ azula orlov [ ↑ ]
■□□□□□□□□□ neith bettencourt
□□□□□□□□□□ kaori liang [ ↓ ]


❥■□~↑↓x
[ ∞ ]




Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 8:12

Aleeeeeex
Je suis tellement contente de te retrouver plein de love
Puis ce perso est ouf, le lien est ouf, c'est hyper intéressant et je vais tellement vous stalkeeeer
Et j'arrive sur discord parler d'un lien avec le petit Andrew parce que j'ai une idée
Et bienvenue mon chat


caged inside a human shell
I want to break free from your lies. You're so self satisfied, I don't need you. I've got to break free. ▬ I've got to break free.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-ex-machina.forumactif.com http://deus-ex-machina.forumactif.com/

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Messages : 69 Points : 198 Apparences : Lily James (brune) Célébrations : Bigbadwolf
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : la mystérieuse traumaturge au cheveux d'argent (Lyanna)
Longévité : 25 années, le nez dans les livres, dans les nuages, à soutenir ses idées.
Activités : Professeur des écoles, parfois de littérature... Révolutionnaire en herbe
Sentiments : Une Juliette a toujours un Roméo
Allégeance : Sa famille, ses idées... une âme-soeur
Localisation : A flâner sur le camp
Opinions : Pro deviants - Pro humains - Pro peace bordel!
Relations :



Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 9:48

bienvenuuuuue I love you


Briana It begins with blood and fear.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LA MAIN | DIRIGEANT
avatar
LA MAIN | DIRIGEANT
Identité : gemini, margot Messages : 1012 Points : 28 Apparences : nina dobrev Célébrations : self (av) huntmysoul (gifs profil) saez / le cavalier sans tête (lyrics signature)
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : DOROTHÉE WINDSOR
Longévité : TRENTE TROIS ANS ET LE TEMPS QUI S'ÉGRÈNE CONTRE SON COEUR
Activités : DIRIGEANTE DES SOLDATS DE LA MAIN, IMPOSSIBLE GARDIENNE DE LA PAIX
Sentiments : COEUR D'ACIER, CAILLOU AU LINCEUL PLOMBÉ
Allégeance : LA MAIN PAR DESSUS TOUT, LOYAUTÉ SANS FAILLE
Localisation : PARTAGÉE ENTRE LE CAMPEMENT HUMAIN ET L'ÉGLISE DE LA MAIN
Opinions : GENYA VOUDRAIT LES VOIR MORTS TOUS AUTANT QU'ILS SONT
Relations : .
† raised on the devil's backbone †
❥❥❥❥■■■■■□ MATVEI STARKOV
■■■■■■■■□□ KAORI LIANG
■■■■■■■□□□ SILAS ORLOV
■■■■□□□□□□~↑ LAZAR ORLOV
■■□□□□□□□□↑ DIANA WINDSOR
■■■□□□□□□□~ ELIJAH KOVACS

† wild beasts wearing human skins †
❥■■■■□□□□□ OLAF BREKKER
xx■□□□□□□□↓ AZULA ORLOV
xxxx□□□□□□ YSKRA WALSH
xxxxxx□□□□ NEITH BETTENCOURT

† demons hiding behind human faces †
xxxx□□□□□□ AMREN PL-2701
xx□□□□□□□□ SATINE MS-1403


( w a r r i o r )
texte à venir



Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 10:09

l'aes est si belle love et puis eiza est un super bon choix, c'est elle que j'avais imaginé en mettant une place de 31 ans chez les ortega donc je peux qu'approuver surprise
bienvenue par ici, hâte de lire la fiche et de stalker vos rp langue qui bouge et puis il nous faudra un lien avec mon dc (dorothée) vu que si j'ai bien compris t'es la femme de son fils adoré yay 2


celui qui m'a fait voulant faire de moi l'immortel
invincible il a fait l'armure mais il a oublié le cœur
puisqu'on a fait mon âme dans un acier linceul
c'est de l'humain tout entier dont moi je porte le deuil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Identité : ultraviolences (bé) Messages : 892 Points : 712 Apparences : holland roden Célébrations : babe (profil) ; myself (signa) ; jenesaispas. (av)
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : yulia
Longévité : vingt-huit années et pourtant son visage poupin persiste.
Activités : chercheuse en innovation technologique, une véritable passion qu'elle a su imposer après avoir refusé un poste de conseillère au sein du gouvernement.
Sentiments : mariée à un bettencourt, loin des idéaux d'un amour éternel. son coeur est pris par un autre, à contre-courant des attentes que lui incombe son rang.
Allégeance : le conseil même si les siens passent avant le reste. elle se méfie de la main comme de la peste.
Localisation : le campement des humains, dans sa résidence privée qu'elle partage avec son époux.
Opinions : pour la paix entre humains et androïdes.
Relations : .
(L O V E)
■■■■■■■■ adriel bettencourt [ ❥ ]
■■■■xxxx lazar orlov [ ❥ ↑↓ ]

(F A M I L Y)
■■■■■■■□ ruth windsor [ ∞ ]
■■■■■■□□ andrew windsor [ ↑ ]
■■■■■■x□ poppy windsor [ ↑↓ ]
■■■■■□□□ dorothée windsor [ ↑ ]
■■■■x□□□ richard windsor [ ↑↓ ]
■■■xxx□□ diana windsor [ ~ ]

(H U M A N S)
■■■■■■■□ maddie zuckerberg [ ∞ ]
■■■■■■□□ tam doherty [ ↑ ]
■■■■■x□□ elijah kovacs [ ↑↓ ]
■■■■x□□□ azula orlov [ ~ ]
■■xxx□□□ baz hirchner [ ↑↓ ]
xxxxxxxx genya starkov [ ↓ ]

(A N D R O I D S)
■■???□□□ nolan ay-9378 [ ~ ]
■□□□□□□□
■□□□□□□□

---------------------------------
[ ∞ ] [ ↓ ] [ ~ ] [ ↑ ] [ ❥ ] [ ↑↓ ]
she had a galaxy in her eyes,
a universe in her mind.


Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 10:14

aleeeeex je suis trop trop contente
je me disais en plus l'autre jour que je devais te convaincre de venir 8D

en tout cas, neith est une windsor de naissance donc on pourra se trouver un lien !
choix de pseudo et d'avatar on point fall

bienvenuuuue petit coeur


--- go down with me
fall with me, lets make worth it.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-ex-machina.forumactif.com/t186-fear-is-used-to-control-you http://deus-ex-machina.forumactif.com/t272-human-after-all

ANDROIDE | SYSTEME FONCTIONNEL
avatar
ANDROIDE | SYSTEME FONCTIONNEL
Identité : KARINE. Messages : 421 Points : 448 Apparences : POM. Célébrations : LOUDSILENCE (AV), SCHUYLERS (SIGN).
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : aucun.
Longévité : vingt-huit années se sont écoulées depuis le moment de sa fabrication, mais son apparence est toujours aussi intact qu'au premier jour.
Activités : son travail de détective l'amène à mener des recherches, des investigations et des filatures sur les sujets de ses enquêtes. assignée sur les cas de déviances de ces congénères, nombre des androïdes défectueux qu'elle a traqué ont pu être réinitialiser pour redevenir des membres actifs de leur communauté. mais il en reste encore. trop.
Sentiments : être insensible au coeur mécanique, les sentiments sont inexistants pour ce modèle. il n'y a que la colère qui gronde dans son système, plus forte que ces émotions pré-programmés. une bombe à retardement.
Allégeance : son allégeance, astrid la place en les siens, les androïdes fonctionnels, ceux qui ont su maintenir la paix durant les cinq cents dernières années.
Localisation : newhill.
Opinions : si elle considère les déviants comme des abominations, elle voit en les humains une réelle menace pour cette paix désormais fragilisée depuis le début de cette guerre. ils feront tout pour reprendre ce qu'ils considèrent leur monde. ils doivent donc être craints, et constamment surveillés. les sous-estimer n'est pas une option.
Relations : ( A N D R O I D S )
■■■■□□ NOLAN AY-9378
■■■□□□ OKSANA DR-8016
□□□□□□ FRANCESCA SD-0870 (uc)

( D E V I A N T S )
□□□□□□ AMREN PL-2701 (uc)

( H U M A N S )
xxxxxx GENYA STARKOV


❥■□~↑↓X


Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 15:29

eiza en windsor, j'approuve. langue qui bouge
bienvenue parmi nous. I love you



[ astrid dt-7138 ] robots are SMARTER than you. robots work HARDER than you. robots are BETTER than you.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-ex-machina.forumactif.com/t184-astrid-i-don-t-treat-people-badly-i-treat-them-accordingly http://deus-ex-machina.forumactif.com/t282-aut-viam-inveniam-aut-faciam-astrid

LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
avatar
LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
Identité : Cha' Messages : 618 Points : 517 Apparences : Ben Barnes Célébrations : dandelion (av.)
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : SOON.
Longévité : trente-quatre années à poursuivre son chemin, à suivre les croyances qu'il estime être les meilleures. une trentaine alors achevée, dénuée des vices humains.
Activités : formateur depuis quelques années au sein de la société humaine, et il est également un fidèle et féroce soldat au sein de la Main, sa vraie maison.
Sentiments : insensible et indifférent, il se garde de ressentir quoi que ce soit, considérant qu'éprouver certaines émotions est inutile et pousse même à faiblir. sa famille, sa propre personne, c'est déjà suffisant.
Allégeance : la Main avant toute chose, réel culte salvateur de la race humaine. ces êtres auxquels il voue sa force et sa foi inébranlable, souhaitant se battre pour la domination des siens.
Localisation : les ruines de la vieille église, lieu d'établissement de la Main. c'est là-bas qu'il passe le plus clair de son temps. il peut également se trouver au campement humain, parmi les siens.
Opinions : il hait les androïdes, tout autant qu'il hait les déviants. des démons de métal, c'est ce qu'ils sont. ils méritent la purge sacrée, et l'extermination totale et massive.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 17:39

alex, toi ici muchsad (dsl j'ai des feels du passé moustache)
contente de te voir dans le coin, t'as fait un super choix de perso !
j'ai hâte d'en lire plus sur la demoiselle, et de lire vos rps smirk
bref, bienvenue à toi ! et bon courage pour la suite petit coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
avatar
LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
Identité : Kai | P@ Messages : 75 Points : 260 Apparences : Max Irons Célébrations : Dublin
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : Not yet
Longévité : 29 ans, l'âge de la raison et de la colère.
Activités : Chasseur. Terrible poursuivant traquant jadis la nourriture.
Sentiments : Une vie consacré au Divin. Une violente colère s'est emparé de lui, et une étrange attraction semble se jouer de lui.
Allégeance : La Main
Opinions : ...La colère, il l'a toujours connu. Colère contre les animaux qui se disent supérieur à lui. Toujours. La colère l'a habité, et la colère est devenu une haine féroce. Extrême dans sa façon de penser, il n'a peur de se faire des ennemis parmi les siens. Seul le Tout-puissant possède sa confiance. Androïdes, déviants et surtout les rapaces humaines complaisantes, il les déteste profondément. Dans son cœur, tout est simple : l'autre est l'ennemi. Et il haït l'ennemi. Extrémiste. Terroriste. Non. Il suit la voie que le divin a tracé pour lui, et non sans orgueil, il n'a peur de teinté son chemin de sang multicolore.
Relations : ♥️ -- Lyanna
« GREAT HEROES NEED GREAT SORROWS AND BURDENS, OR HALF THEIR GREATNESS GOES UNNOTICED. IT IS ALL PART OF THE FAIRY TALE. »


Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 20:14

EIZA
Bienvenue
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-ex-machina.forumactif.com/t208-where-the-city-sleeps http://deus-ex-machina.forumactif.com/t287-my-shallow-heart-s-the-only-thing-that-s-beating

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Messages : 23 Points : 101 Apparences : Eiza González Célébrations : CelticAddiction && Tumblr
Personnage : RP | INFINI
Opinions : U.C.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 23:01

Kaleb; merci pour tous ces beaux compliments, je tâcherais de ne pas te décevoir ! love face 2 love face 2

Nolan; merci tout plein toi, même si c'est mal de tenter les gens ! innocent
Ouais, Témys' va grave apprécier Andrew, qui continue à être gentil avec elle, lui ! fucky

Briana; merci toi, que tu es belle ! ohmyfuckingod ohmyfuckingod

Genya; les grands esprits se rencontrent, c'est magnifique sexy
Effectivement, un lien s'imposera, surtout que j'ai une idée langue qui bouge

Neith; obligatoire le lien entre nous, tu rigoles !!! excited excited excited
Je suis si contente de te retrouver moi aussi aw aw

Astrid; t'as vu ça ? Et moi j'approuve Pom !! wow wow

Silas; nan mais c'est bien les feels nice nice
Merci toi heart heart

Magnus; merci beaucoup pray pray
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Identité : amelie Messages : 119 Points : 330 Apparences : Elle Fanning Célébrations : lux aeterna (avatar)
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : pas pour l'instant.
Longévité : Kestrel vient seulement d'atteindre sa vingtième année. Dans un monde où l'espérance de vie ne dépasse pas soixante-treize ans et où la guerre force à quitter la fleur de l'âge bien avant l'heure, les années ne représentent pas grand chose. Vingt ans à peine, et déjà qu'elle se sait chanceuse de vivre chaque lendemain.
Activités : Curieuse de tout, elle apprend doucement le métier de botaniste-pharmacienne. Le calme du laboratoire lui permet de se reposer de ses efforts constants, la relation aux clients lui permet de travailler sa sociabilité. Kestrel a toujours été curieuse des corps et de la manière dont le corps fonctionne en contact avec des éléments extérieurs. Ce qu'elle ne dit à personne ou presque c'est qu'elle n'est pas curieuse que des corps humains... elle se pose des questions sur la nature des androïdes, particulièrement des déviants. Mais elle a bien trop peur d'eux pour oser s'en approcher.
Sentiments : Kestrel ne s'est encore jamais brisé le cœur dans les précipices de l'amour. Trop jeune, trop occupée à faire la guerre, trop secrète, elle n'a pas encore, non plus, connu les plaisirs de la chair. Puis, dans ce monde déchiré, malgré les espoirs que doit lui procurer son jeune âge, elle n'y croit pas à l'amour. Trop concentrée à se comprendre elle-même, au milieu du bordel de son cerveau, elle s'y refuse à l'amour. Alors, il faudra un garçon capable de lui faire comprendre que parfois, souffrir, ça vaut le coup. C'est un peu ça les sentiments, après tout.
Allégeance : Il ne reste plus grand chose du monde d'autrefois. Kestrel, parce que ne connait pas les autres, elle a choisi de donner sa vie aux humains, son âme aux Windsor. Après tout, elle n'a pas vraiment le choix Kestrel, elle a une éducation, une réputation. Pourtant, elle vacille, ayant découvert les androïdes aussi jeune c'est comme s'ils faisaient partis de son monde, eux aussi.
Opinions : Kestrel, si ce n'est les humains, ne se considère pas comme appartenir à un groupe. Ses opinions sont plus nuancées que celles des membres de sa famille. Kestrel, elle ne ressent ni les effluves de la haine, ni celle du pouvoir. Cependant, elle n'ira pas dire qu'elle aime les androïdes, après tout, ils ne sont pas humains. Kestrel, elle a même terriblement peur, rien que le corps d'un androïde mort lui donne des frissons. Kestrel, elle se pose des questions. Comment peuvent-ils être déviants ? Comment peuvent-ils ressentir ? Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle ne s'en approchera pas à moins d'y être forcée.


Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 23:07

une nouvelle windsor love face 2 love face 2 love face 2
on se reproduit vite chez nous oups i did it again

bienvenue et bon courage pour ta fiche, il faudra qu'on réfléchisse à un lien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Identité : Lizelandre (Mina) Messages : 176 Points : 557 Apparences : Sam Claflin Célébrations : Margot, gemini (av)
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : aucun pour le moment, mais il parait que l'on peut TRES facilement me convaincre
Longévité : 33 années, les ridules apparaissent au coin des yeux, le poids de la pression sur les épaules.
Activités : (Chirurgien) Les doigts d'experts s'activent sur les corps en charpie. Il replace les os, recoud les peaux.
Sentiments : Le myocarde dans sa cage dorée. L'amour, un sentiment futile et rejeté. Le déni en carapace
Allégeance : A lui d'abord, ses propres intérêts. A sa famille ensuite qu'il ne veut décevoir. Aux leaders des humains ensuite, tout pour se faire respecter, admirer.
Localisation : Le Camp.
Opinions : Les humains sont supérieurs à ces machines de leur création. Les machines de guerre, des fléaux à détruire. Les androïdes, des robots à dompter. Les déviants, des énigmes qui le mettent mal à l'aise. Et puis il y a la Main, cette secte violente, dangereuse,, dévastatrice.
Relations : F A M I L Y
❥❥❥❥■■■■■■ ↓ Anyanka Brekker

S T R E N G T H

W E A K N E S S
❥❥■■■□□□□□ Genya Starkov



Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 23:40

L'aes, le choix d'avatar, ce début de fiche, le couple que je vois se profiler à l'horizon, les feels, mon petit coeur en miettes ... sadface fall pray
(sorry je crois que je me suis emportée oups i did it again )

BIENVENUE avec toute cette awesomitude !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://deus-ex-machina.forumactif.com/t349-be-the-flame-not-the-moth-olaf http://deus-ex-machina.forumactif.com/t374-be-the-flame-not-the-moth-olaf#7928

LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
avatar
LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
Identité : bitterblue Messages : 284 Points : 389 Apparences : Emilia Clarke (blonde daenerys) Célébrations : CARNAVAGE
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : Briana Bettencourt, l'idéaliste
Longévité : 29 hivers sur cette Terre.
Activités : Médecin, Urgentiste, Chirurgien de guerre. Elle soigne les chairs abîmées, traumatisées...
Sentiments : Elle n'aime plus, ne ressent plus rien. Son coeur est de glace, elle se sent vide.
Allégeance : Depuis la déclaration de guerre, elle est liée aux cinq doigts de la Main.
Localisation : Camphumain, elle a fuit la ville pour survivre
Opinions : All Androids must die !
Relations : HUMANS
□□□□□□□□□□ prénom nom
□□□□□□□□□□ prénom nom
□□□□□□□□□□ prénom nom
□□□□□□□□□□ prénom nom

ANDROIDS
□□□□□□□□□□ prénom référence
□□□□□□□□□□ prénom référence
□□□□□□□□□□ prénom référence
□□□□□□□□□□ prénom référence








Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Mer 5 Déc - 23:47

je repasse parce qu'on se connait d'un autre forum, je savais que ton pseudo m'était familier oups i did it again
indice → Sashkya sexy


Lyanna It begins with blood and fear.”
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Messages : 23 Points : 101 Apparences : Eiza González Célébrations : CelticAddiction && Tumblr
Personnage : RP | INFINI
Opinions : U.C.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Jeu 6 Déc - 0:02

Kestrel; il faut le dire à Adrian ça, il veut plus se reproduire ...
Merci beaucoup en tout cas excited

Olaf; merci tout plein toi, j'me suis appliquée pour les aes ohmyfuckingod ohmyfuckingod
Et encore, accroche bien ton p'tit cœur, t'as encore rien lu devil

Lyanna; spotted bonhomme casserole
Merci toi love love
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
avatar
LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
Identité : malfoy., émilie. Messages : 311 Points : 592 Apparences : françois arnaud. Célébrations : av(@saravasti), signa(@bé)
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : amren.
Longévité : vingt-neuf ans qu'il erre, le ténébreux. qu'il se perd dans les méandres dans ses propres pensées. qu'il survit plus qu'il n'existe, désormais, à cause de trop nombreuses déceptions. peines. tourments.
Activités : chasseur, c'est-à-dire qu'il se rend à l'extérieur avec des explorateurs. et ce, afin de tenter de comprendre ce nouveau monde qui est désormais le leur. et il ne changerait de métier pour rien au monde, le carnassier. tout attaché qu'il est à cette bouffée de liberté qui ne manque jamais de le saisir lorsqu'il se retrouve dans de vastes espaces vierges.
Sentiments : c'est elle envers et contre tout. jusqu'au bout du monde, par-delà l'infini et le cosmos. l'aristocratie dans les veines alors qu'il est un enfant de rien. autant de variantes qui font que leur histoire est vouée à l'impossible.
Allégeance : après la terreur connue durant l'altercation entre les androïdes et les humains, l'orlov a tourné avec le vent. il est désormais un fidèle partisan de la main. suivant aveuglément tous les ordres. même les plus inhumains.
Opinions : il les hait tous autant qu'ils sont, ces grosses boîtes de métal. des meurtriers, des inhumains. des étrangers. des Autres, qu'il faut absolument supprimer de la surface de la terre.
Relations : .
「 HUMAINS 」
| AZULA ORLOV (∞) ■■■■□□□
| GENYA STARKOV (↑) ■■■■■□□
| LYANNA MARLOWE (↑) ■■■□□□□
| NEITH WINDSOR (ϟ/♡) x■■■□□□
| SILAS ORLOV (∞) ■■■■■■□

「 ANDROÏDES 」
| NOLAN AY-9378 (~) □□□□□□□
.

DAMAGED G O O D S



after all, how
do you run from
what's inside you ?


Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Jeu 6 Déc - 20:21

le prénom, eiza, la famille, tout
J'AIME TOUT
bienvenue par ici I love you


i miss what we never were
your good intentions are sweet and pure but they can never tame a fire like yours. no it ain't over, until she sings . right where you wanted, down on my knees , you got me begging, pretty baby set me free . come a little closer, let me taste your smile  until the morning lights. ain't no going back the way you look tonight, i see it in your eyes. i just need to get if off my chest, yeah, more than you know, yeah, more than you know.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
avatar
LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
Identité : ΛSH COVEN (MIA) Messages : 251 Points : 146 Apparences : MARGARITA MASLIAKOVA. Célébrations : @BIGBADWOLF.
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : ALISA DR-7805
Longévité : ( vingt-trois années ) pétales de rose qui ne font que s'accroîtrent d'année en année, mais qui se nécrosent tant la noirceur envahie son âme.
Activités : ( peintre ) l'art de dessiner, de peindre en laissant ses sentiments prendre le dessus. elle enchaîne les coups de pinceaux sur des toiles . (esiponne) chargée par l'un des grands leaders de la main d'espionner les dirigeants du campement, la gamine se plie à ses exigeances.
Sentiments : ( chaos ) aucun homme n'est digne de la gamine capricieuse qu'elle est. son palpitant ne bat que pour une chose, la secte.
Allégeance : ( la main ) membre depuis son arrivée à newhill, c'est le fait de sortir du cocon qu'était la ruche et de croiser des androïdes qui a été le véritable déclic. nourrissant une haine envers les androïdes depuis sa plus tendre enfance, la gamine a pris conscience de leur dangerosité en les voyant de ses propres yeux.
Localisation : ( campement des humains ) elle y réside officiellement avec le reste de sa famille, même si elle s'absente à de nombreuses reprises pour se rendre au quartier général de la main.
Opinions : ( inexistantes ) rien n'existe à ses yeux si ce n'est la secte. gamine encore innocente n'ayant pas de sang sur ses mains, elle s'est facilement fait endoctrinée par les membres de la secte. cette dernière a pris de plus en plus d'importance à ses yeux, venant une véritable obsession, quitte à la faire passer avant sa propre famille.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Sam 8 Déc - 12:03

EIZA EN WINDSOR
super choix. fall

bienvenue parmi nous et bon courage pour ta fiche. petit coeur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Messages : 23 Points : 101 Apparences : Eiza González Célébrations : CelticAddiction && Tumblr
Personnage : RP | INFINI
Opinions : U.C.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Dim 9 Déc - 3:59

Lazar; merci à toi ! Je me suis appliquée, ça fait donc plaisir de savoir que ça plait oui oui oui oui

Diana; t'as vu ça ? C'est qu'ils ont bons goûts, les jumeaux Windsor wink wink wink wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
avatar
LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
Identité : flyingsquirrel. (maëlle) Messages : 11 Points : 32 Apparences : aaron tveit. Célébrations : jenesaispas.
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : azula orlov.
Opinions : uc.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Dim 9 Déc - 18:00

love love love love love love
j'suis tellement contente que t'aies craqué pour le personnage
tellement hâte de voir ce qu'on va faire toutes les deux
de grandes choses, moi j'te le dis smirk smirk smirk
ta fiche est trop perf, jpp sadface sadface sadface
bienvenue officiellement eyebrow eyebrow
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
avatar
HUMAIN | CITOYEN DE LA RUCHE
Messages : 23 Points : 101 Apparences : Eiza González Célébrations : CelticAddiction && Tumblr
Personnage : RP | INFINI
Opinions : U.C.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Dim 9 Déc - 18:37

Il faut dire que tu me l'as tellement bien résumée, la Miss, et que vous me l'avez tellement bien vendue, aussi wink wink wink wink wink wink

Si j'ai l'appro' du husby, alors tout est parfait aw
On va faire de grandes choses, en effet, tu vas voir ! petit coeur petit coeur
Personne n'est prêt sexy sexy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
avatar
LA MAIN | MEMBRE DE LA SECTE
Identité : flyingsquirrel. (maëlle) Messages : 11 Points : 32 Apparences : aaron tveit. Célébrations : jenesaispas.
Personnage : RP | INFINI
Autres visages : azula orlov.
Opinions : uc.

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira, Dim 9 Déc - 19:51

bienvenue petit bipède



CA, C'ETAIT DE LA FICHE

Après un examen minutieux de ta fiche, j'ai le malheur de t'annoncer que C'EST PERF love LET'S GO MAKE SOME BABIES WIFEY eyebrow eyebrow eyebrow . Cela signifie donc que l'équipe administrative de DEM te souhaite officiellement la bienvenue parmi cette troupe de dingue yaas fire. Enfin, ton histoire va commencer, à base de drama, de haine et de conflits, tout ce que l'on aime, en somme


LES HISTOIRES SERIEUSES COMMENCENT

Maintenant que tu es officiellement un membre à part entière de ce forum, quelques passages vont être obligatoires, mais promis, ce ne sera pas trop long (normalement, du moins evil laugh). Tu vas désormais pouvoir créer des scénarios qu'ils soient éphémères ou non, mais tu vas également pouvoir te lâcher dans le flood (et plus si affinités eyebrow). Mais quelques petits arrêts administratifs, avant cet arrêt final ! Il ne faudra pas que tu oublies d'aller recenser tes points, de vérifier que ton personnage a bien été ajouté à la masterlist et de passer par les différents registres afin que ton bébé soit pleinement intégré à l'univers. Et enfin, direction le répertoire des fiches de liens pour te trouver de nouveaux amis avec qui feelser (d'amour ou de haine, ça, c'est à toi de voir nice)

Attention n'oublies pas que tu devras recenser un rp toutes les deux semaines pour éviter d'être dans les membres en danger.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé

Re: The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira,

Revenir en haut Aller en bas

The vultures all start circling, but still I rise ⚔ Témyskira

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous pouvez répondre aux sujets dans ce forum
DEUS EX MACHINA :: entrer dans la matrice :: les fiches de présentation :: les fiches validées-